L’alcool et votre santé buccale, des ennemis ?

Par Dr. Normand Bach 05/07/2019

L’alcool et votre santé buccale, des ennemis ?

La consommation d’alcool comporte des risques pour votre santé buccale. Alors que l’alcool peut endommager votre foie et vos reins, il a également un effet sur votre bouche. Souvent négligés, les effets de l’alcool sur la santé de votre bouche ne sont donc pas sans risques.

Découvrez-en plus sur ses effets, sur les risques que vous courrez et sur les précautions que vous pouvez prendre quand vient le temps de boire entre amis.

Les effets à court terme de l’alcool sur votre bouche

Même une consommation d’alcool minimale peut avoir des effets sur votre santé buccale. Bien qu’il n’y ait normalement rien de mal à prendre un petit verre, une fois de temps en temps, toute consommation comporte des effets.

Rappelons-nous que l’alcool est d’abord un sucre et un acide, deux substances pas très douces sur les dents ! Elle a donc un effet à plusieurs niveaux sur votre santé buccale.

Les effets de l’alcool sur la salive.

Dès votre première gorgée, l’alcool assèche votre bouche. En réduisant la production de salive, l’alcool diminue les défenses de votre corps contre la plaque et les bactéries.

De plus, comme votre salive n’est plus suffisante pour les protéger, vos dents sont sans défense. Elles sont donc plus à risque d’être endommagées par des acides comme le jus de citron dans votre coquetel.

Une dentition tachée

Nous désirons tous avoir un beau sourire aux dents blanches. L’alcool pourrait toutefois nuire à l’atteinte de ce but.

Les particules colorées d’une boisson (alcoolisée ou non) se nomment des chromogènes. Lorsque l’acidité de votre boisson préférée, que ce soit de la bière, un coquetel ou du vin, endommage l’émail de vos dents, elles deviennent vulnérables. Les chromogènes peuvent alors percer la barrière de l’émail et colorer vos dents.

Règle générale, plus votre boisson est foncée, plus elle a le potentiel de tacher votre dentition.

L’alcool et les grincements de dents

La consommation d’alcool diminue les inhibitions, c’est bien connu. Mais, elle tend également à nous rendre plus émotifs. Lorsque c’est le cas, il est possible qu’une personne, choquée, grince des dents, les endommageant.

De tels grincements des dents peuvent également survenir lorsque la personne intoxiquée dort. Ils endommagent la couronne de vos dents et peuvent même causer de petites fractures.

Irritation de la bouche

Comme la majorité d’entre nous le sait, l’alcool nous déshydrate. C’est la raison pour laquelle il arrive de ressentir une gueule de bois le lendemain d’une soirée bien arrosée. Toutefois, pas besoin d’attendre au matin pour subir les effets de cette déshydratation.

En effet, la déshydratation causée par l’alcool irrite votre bouche. Puisque l’eau se fait plus rare dans votre corps, les muqueuses (les membranes de votre bouche) deviennent sèches. Ces muqueuses incluent entre autres :

Votre langue

Vos joues

Vos gencives

Cet assèchement provoque donc une sensation désagréable dans votre bouche. Il peut perdurer jusqu’à ce que vous retrouviez votre hydratation.

Bien entendu, là ne sont que les effets à court terme les plus communs de la consommation d’alcool. Ce sont eux qui peuvent toucher tous les consommateurs, même les plus légers.

Les risques à long terme de l’alcool sur votre bouche

L’alcool compte aussi des effets plus dévastateurs, qui se développent chez les grands consommateurs, à long terme. Des simples désagréments aux maladies dangereuses, ces effets doivent être surveillés.

La sensibilité buccodentaire

Personne n’aime souffrir de sensibilité buccodentaire. Celle-ci est causée par l’amincissement des gencives, qui expose la racine de la dent. Avec l’âge, les os de la mâchoire ont également tendance à s’affaiblir, ce qui expose la structure de vos dents.

La consommation d’alcool peut accélérer ce processus. De plus, son sucre et son acide peuvent les endommager encore plus.

Caries

La consommation fréquente d’alcool peut mener au développement de caries et ce, pour quelques raisons.

D’abord, une personne intoxiquée pourrait être plus négligente au niveau de son hygiène dentaire. Elle s’expose donc naturellement à l’endommagement de ses dents.

De plus, les consommateurs d’alcool qui ont faim choisiront souvent des aliments mauvais pour la santé. Les sucres et les gras de ces aliments pourraient alors endommager leurs dents.

Finalement, comme la bouche est asséchée, la salive ne protège plus les dents des bactéries. Celles-ci peuvent donc en profiter pour endommager vos dents et causer des caries.

Cancer de la bouche

Les grands consommateurs sont malheureusement à risque de développer un cancer de la bouche. Comme l’alcool vous déshydrate et assèche votre bouche, elle fragilise les membranes.

Puisqu’elles sont plus fragiles et sans défense, les membranes de la bouche sont plus vulnérables aux substances cancérigènes. Celles-ci peuvent les pénétrer plus facilement.

Les précautions à prendre lorsque vous buvez

Alors que les effets à court et long terme de l’alcool peuvent nous effrayer, la situation n’est pas sans appel. En effet, en prenant quelques précautions, il est possible d’en éviter quelques-uns.

1. Le brossage de dents

Eh oui ! Sans surprise, le brossage des dents est de loin votre meilleur allié quand vient le temps de les protéger. D’abord, il élimine les bactéries qui peuvent endommager vos dents lorsque vous êtes déshydratés.

De plus, le brossage des dents lave votre bouche pour en retirer les sucres et acides. Ceux-ci ne peuvent donc pas endommager votre dentition !

2. L’hydratation

Comme nous l’avons vu, la déshydratation rend votre bouche très vulnérable. Il est donc important, lorsque vous consommez de l’alcool, de vous hydrater ! Essayez, par exemple, d’alterner chaque verre d’alcool avec un verre d’eau.

La consommation d’eau a aussi l’avantage de rincer vos dents et votre bouche. Elle vous aide donc indirectement à protéger vos dents des substances nocives et des bactéries.

3. Utiliser une paille

Pour conserver un sourire blanc radieux, consommez vos boissons alcoolisées à la paille (en métal ou en carton, bien sûr). Celle-ci vous permet de protéger vos dents tout en appréciant votre boisson favorite.

Cette astuce est également valable pour les amateurs de café !

4. Consulter un spécialiste dentaire

Il est également important de consulter régulièrement un spécialiste dentaire. Par exemple, un orthodontiste peut vous prescrire un appareil qui vous empêche de grincer des dents pendant votre sommeil. Il saura également déceler les dommages et vous conseiller en conséquence.

L’alcool, dangereux pour vos dents ? Pas nécessairement.

La consommation d’alcool a donc véritablement un effet sur la santé de vos dents. De la déshydratation au cancer, ses effets ne sont pas à prendre à la légère. Toutefois, rien ne sert de partir en peur.

Tout en gardant en tête l’importance de la modération, il vous est possible de prendre de petites précautions pour diminuer ces effets. Votre allié n1 : le brossage adéquat de vos dents.

Si, toutefois, vos dents commencent à être abimées ou que vous souffrez de grincements, n’attendez pas. Un orthodontiste peut vous aider à remédier à la situation en vous conseillant. Il peut également vous prescrire des traitements qui contrôleront les dommages.

Avec deux cliniques à Montréal, nous pouvons vous aider. Notre équipe expérimentée vous guidera vers les traitements appropriés et répondra à toutes vos questions. N’hésitez pas à nous contacter.

Tout les articles

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930