Alignement dentaire et croissance des dents de sagesse

Par Dr. Normand Bach 31/05/2022

Alignement dentaire et croissance des dents de sagesse

Pour rappel, nous possédons tous 4 dents de sagesse. Ces dernières apparaissent généralement entre la fin de l’adolescence et le début de l’âge adulte, soit entre 16 et 25 ans, période durant laquelle beaucoup de patients bénéficient d’un traitement orthodontique.

Figurant comme les troisièmes molaires, ce sont les ultimes dents à « pousser » au fond de notre bouche. Le problème, c’est qu’elles se positionnent rarement correctement sur notre mâchoire, pouvant causer quelques douleurs désagréables et déstabilisant aussi l’alignement de nos dents.

Ainsi, est-ce que la croissance de ces dents de sagesse, pouvant pousser tardivement chez certains adultes, peut affecter votre alignement dentaire ? Le résultat est-il le même pour les patients suivant un traitement orthodontique ? Est-il conseillé d’extraire ces molaires pour tout le monde ? Le Dr Normand Bach répond à toutes ces questions dans cet article !

 

L’effet causé par les dents de sagesse sur votre alignement dentaire

Il faut savoir que notre dentition est en constante évolution. À l’origine, les dents de sagesse aidaient nos ancêtres à combattre les aliments les plus résistants (noix, racines, viande…). Leur mâchoire devait se montrer puissante dans l’optique de se nourrir. Aujourd’hui, avec notre évolution pouvant être perçue comme une conséquence de nombreux facteurs quotidiens, notre corps change, notre mâchoire se transforme. Dorénavant, ces dents n’ont plus assez d’espace pour se développer.

En effet, ces robustes molaires ont besoin de place dans leur croissance et n’hésitent pas à pousser leurs voisines de bouche, quitte à les détériorer en touchant directement l’alignement de vos dents. Le risque de chevauchement dentaire et la rotation des dents antérieures peuvent augmenter considérablement avec le temps. Également, l’hygiène buccodentaire peut être impactée, entrainant des complications aux répercussions diverses.

Pour éviter cette situation, le meilleur moyen de visualiser vos dents de sagesse pour votre orthodontiste est de faire une radiographie de votre bouche. Vous l’aurez compris, d’un point de vue pratique, santé ou bien esthétique, l’importance de l’éruption de la 3e molaire est à prendre en considération. Cependant, gardez à l’esprit que votre sourire ou votre occlusion n’est pas impacté par la perte d’une dent !

 

L’extraction des dents de sagesse au cours ou après un traitement orthodontique

Dans le passé, les experts de la dentition étaient unanimes. L’extraction des dents de sagesse, provoquant un encombrement au niveau des incisives, devait être systématique. Désormais, la version est tout autre. Ce retrait dentaire dépend notamment de la croissance des dents, de leur position ou encore de la longueur de leurs racines.

Effectivement, c’est uniquement en cas de complications majeures, d’infections, voire d’inconfort persistant, que votre orthodontiste vous conseillera de réaliser une ablation de vos dents de sagesse. De plus, il est devenu rare de devoir extraire vos troisièmes molaires après ou au cours d’un traitement d’orthodontie. Ce dernier permet à la plupart de vos dents de faire naturellement éruption sans toucher l’alignement dentaire obtenu. Également, aucune différence notable n’est constatée chez les patients ayant procédé à l’extraction de ces troisièmes molaires et ceux les possédant toujours.

Signalons au passage que les récidives orthodontiques, soit le fait de devoir à nouveau porter un appareil dentaire, ne sont pas liées à la poussée de ces dernières dents. Ainsi, en cas de déplacement des incisives après un traitement orthodontique, inutile d’accuser les dents de sagesse ! Les facteurs physiologiques et musculaires interviennent ici.

 

 

Un suivi dentaire au cas par cas

En fin de compte, face à la constatation d’un chevauchement dentaire et le dérèglement de vos dents, plusieurs pistes de causalité peuvent être étudiées. Cependant aujourd’hui, notez que les dents de sagesse ne sont pas systématiquement liées à cette poussée anormale et à votre transformation dentaire.

En cas de traitement, votre orthodontiste pourra conclure qu’il ne sera pas forcément utile de procéder à une ablation. Tout de même, un suivi dentaire, basé sur l’alignement de vos dents après votre traitement, sera réalisé. Si chez certaines personnes, la croissance des dents de sagesse peut intervenir relativement tard, il reste bien entendu compliqué de prédire l’arrivée de ces molaires. Vous seul êtes en mesure de ressentir de possibles symptômes à la suite d’une éruption dentaire.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous maintenant avec votre orthodontiste, le Dr Normand Bach, afin de dissiper vos éventuels doutes. Il prendra le temps de répondre à toutes vos questions, vous donnera son expertise et vous conseillera sur la meilleure stratégie à suivre. Le Dr Normand Bach, bon sur toute la ligne !

Tout les articles

Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930